Les arômes du whisky : l’importance de l’étape du maltage (2/4)


Deuxième billet consacré aux Arômes du whisky après le tout premier dédié à l’influence des matières premières (céréales et eau) : l’importance du maltage dans le profil aromatique final du whisky.

Avant la fermentation, une étape fondamentale dans l’élaboration du whisky intervient : il s’agit du maltage.

Le maltage consiste en la germination des grains. L’orge va germer. Cette étape va favoriser l’apparition d’arômes de toute nature. Une fois que l’orge a germé, il est mis à sécher.

Zone de maltage - Distillerie Springbank

Zone de maltage – Distillerie Springbank

Cette étape du séchage va encore apporter son lot d’arômes caractéristiques selon le combustible utilisée : le bois, le charbon ou la tourbe. Ces arômes liés au combustible que l’on retrouvera dans le grain d’orge malté se trouvera automatiquement dans l’eau de vie.

Après le séchage, une autre étape essentielle, la fermentation, va encore influencer les arômes du whisky final. Dans cette phase de la fermentation, deux éléments interviennent : le matériau de la cuve de fermentation qui peut être en bois de différentes natures et de différentes provenance ou en inox et le type de levure utilisé.

A la semaine prochaine pour découvrir un autre élément clé qui détermine les arômes du whisky : la distillation.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s